P6 et P7 à Imola pour Mercedes peuvent ne pas sembler être un progrès sur le papier, mais les écarts avec ceux qui les précèdent et les suivent laissent place à l'optimisme, selon l'équipe. L'écurie fera ainsi étape à Monaco cette semaine, convaincue qu'elle va dans la bonne direction.

"Nous avons fait un pas en avant. Nous nous sommes améliorés," a déclaré Lewis Hamilton après la course. "Mais nous devons continuer jusqu'à ce que nous obtenions ces améliorations pour vraiment réduire les écarts."

Du cockpit au mur des stands, Toto Wolff (directeur de l'équipe Mercedes) était également satisfait de ce qu'il a vu lors de notre première visite à Imola en deux ans. Il a déclaré : "Nous sommes sur une trajectoire où nous rendons la voiture meilleure, nous pouvons le voir. Je me sens plus confiant maintenant."

Le progrès sera régulier, mais l'équipe sait que c'est la bonne voie à suivre. "Nous voyons maintenant ces gains progressifs, plutôt que cette mise à jour miracle," a ajouté Toto. "Nous mettons la voiture dans une meilleure fenêtre et lui donnons plus de performances. Je me sens plus confiant."

Il y a 4 h

À Imola, Hamilton a été interrogé sur la possibilité que Sainz rejoigne Mercedes, mais il a répondu en exprimant sa préférence pour Antonelli. "Carlos est un excellent pilote, donc je pense que peu importe où il ira, il apportera quelque chose de positif à n'importe quelle équipe", a déclaré Hamilton. "Honnêtement, je n'ai aucune idée des plans de Toto, mais pour moi, si je devais choisir un jeune pilote, je prendrais probablement Kimi."

Wolff a parlé à Sky Sports F1 de ses sentiments concernant la course d'Hamilton en Italie ce week-end, pour la première fois depuis l'annonce de son transfert surprise chez Ferrari, et a évoqué Antonelli. "J'imagine que pour les Italiens, c'est très excitant d'avoir Lewis Hamilton en rouge l'année prochaine. Nous nous habituerons aux tenues, mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes", a-t-il dit. "Peut-être qu'il y a une option pour que nous brillions davantage avec un Italien dans notre voiture, donc nous repoussons les limites."

Mercedes a testé Antonelli dans leurs voitures de F1 de 2021 et 2022 en avril, mais ils ont essayé de modérer les attentes concernant l'Italien. James Allison, directeur technique, a loué Antonelli, qui a rivalisé et, parfois, surpassé son coéquipier en Formule 2, Oliver Bearman, cette saison. "J'ai eu le grand plaisir d'écouter les ingénieurs décrire leurs interactions avec lui", a déclaré Allison. "Un jeune pilote enthousiaste, très, très rapide, avec un rythme régulier. Il n'avait jamais conduit une voiture de F1 jusqu'à récemment, mais il a semblé à l'aise dès les premiers tours."

L'ingénieur britannique a rajouté : "Il est arrivé avec un esprit ouvert face à cette génération de voitures à effet de sol. Il ressent toutes les sensations attendues, mais il n'est pas influencé par les voitures précédentes. Il les prend telles qu'elles sont et nous décrit leurs points faibles et forts. Il laisse les ingénieurs travailler pour améliorer ces aspects. Mais il semble être un très prometteur jeune pilote."

À Imola, pour en revenir à Wolff, le patron de l'équipe Mercedes a déclaré : "Nous mettons en avant ce jeune homme depuis longtemps maintenant et il sera un très bon et grand pilote un jour en Formule 1, mais il a 17 ans. Il y a quatorze mois, il conduisait une voiture de F4 et il y a beaucoup d'attentes en Italie. Nous sommes aussi un peu coupables d'avoir parlé de lui à ce stade et je pense que nous devrions le laisser se concentrer sur la Formule 2, obtenir des résultats et ne pas trop se laisser emporter par ce qui pourrait ou devrait être. Regardez George [Russell], il a remporté la F3 et la F2 dès sa première année. En même temps, Kimi a excellé dans ces séries juniors et est maintenant en F2, donc nous verrons. Il sera en Formule 1 un jour, mais ne précipitons pas les choses."

Il y a 4 h

Le poster Mercedes x LEGO pour le Grand Prix de Monaco 2024 !

Il y a 3 h

Pour le Grand Prix de Monaco 2024, Pirelli a une nouvelle fois sélectionné les trois composés de pneus les plus tendres disponibles cette année : le C3 en tant que pneu dur, le C4 comme pneu médium, et le C5 pour le pneu tendre. Cette sélection est typique des circuits urbains où la surface de la piste est particulièrement lisse, car elle est utilisée quotidiennement par des véhicules routiers. Par conséquent, les pneus doivent offrir un maximum d'adhérence.

À Monaco, les pneus subissent des forces parmi les plus faibles de la saison en raison de la vitesse moyenne très lente sur les 3,337 kilomètres du circuit, avec certains virages pris à moins de 50 km/h et seulement 30 % du tour passé à pleine puissance. Cependant, cette faible contrainte est compensée par le fait que, avec 78 tours à couvrir le dimanche, chaque phénomène pouvant influencer le comportement des pneus se produit bien plus fréquemment, en particulier en ce qui concerne l'énergie développée lors des phases de traction. Un autre élément à prendre en compte est le graining, qui pourrait apparaître de manière significative durant les premiers jours.

Sur un tracé où la marge d'erreur est quasiment nulle, un facteur clé pour améliorer les temps au tour est la confiance que les pilotes acquièrent progressivement, même s'ils connaissent bien le circuit. Ils doivent trouver les meilleures trajectoires, se rapprochant de plus en plus des barrières, souvent jusqu'à effleurer celles-ci avec les flancs des pneus. La maîtrise de cette technique, sans endommager la voiture, est cruciale pour obtenir une bonne position sur la grille de départ, essentielle dans une course où les dépassements sont quasiment impossibles, même lorsque l'écart de performance entre les voitures peut atteindre plusieurs secondes. La qualification sera encore plus critique cette année, alors que nous avons vu que l'ordre de départ se joue souvent à quelques millièmes de seconde.

Sur un circuit comme Monaco, l'apparition de la voiture de sécurité est presque inévitable, avec une probabilité moyenne de 77 %, soit presque deux interventions par course. Curieusement, la course de l'année dernière s'est déroulée sans aucune neutralisation. Il n'y a vraiment qu'une seule stratégie viable : un arrêt unique, en essayant de s'arrêter le plus tard possible pour profiter éventuellement de la voiture de sécurité et ainsi minimiser le temps perdu dans la voie des stands.

Il y a 1 h

McLaren rendra hommage à Ayrton Senna dans les rues de Monaco en arborant une livrée spéciale aux couleurs du casque du défunt champion Brésilien, éternel adversaire d’Alain Prost.

Il y a 21 minutes

Détails sur le Grand Prix de F1 de Canada 2023

 Retour à la saison 2023

 Canada | Montréal

 
Pneus
C3
C4
C5
Canada
Course 8/22
FP1 16/06/2023 19:30
FP2 16/06/2023 22:30
FP3 17/06/2023 18:30
Qualifications 17/06/2023 22:00
Course 18/06/2023 20:00

 FALC (Faits à la con)

5,2 : la variation d’altitude est de 5,2 m, le circuit est situé sur l’Île [artificielle de] Notre-Dame.
70 : seule langue officielle dans la province de Québec, le français y est parlé à la maison par environ 70% des résidents.
1867 : le Québec est entré dans la Confédération canadienne en 1867, devenant l'une des premières provinces du Canada.

 Les données sur le circuit

 Infos générales

Premier Grand Prix : 1978
Sens : horaire
Nombre de tours : 70
Nombre de zones DRS : 3

 Distances

Longueur du circuit : 4.361 km

Ou encore... 32 545 canettes de 250 mL de Red Bull couchées

Longueur de la course : 305.270 km

Ou encore... 2 278 134 canettes de 250 mL de Red Bull couchées

 Virages

Nombre de virages : 14
Nombre de virages à gauche : 6
Nombre de virages à droite : 8

 Les stands

Vitesse limite dans les stands : 80 km/h
Distance d'allée des stands sous limiteur de vitesse : 404.00 m
Temps nécessaire pour purger un Drive-Through : 18.20 s

 Chronos

Tour en course le plus rapide : 1:13.078 (Valtteri Bottas, 2019)
Tour le plus rapide : 1:10.240 (Sebastian Vettel, 2019)

 Pole position

Côté de la pole position : gauche
Distance de la pole au premier freinage : 163.00 m

 Accélérateur et boîte de vitesses

Temps à pleine charge : 69 %
Distance à pleine charge : 77 %
Consommation d'essence : élevée
Nombre de changements de vitesses en un tour : 50

Données F1 et Mercedes-AMG F1 Team, aucune affiliation ou autre. Ces données étaient valables avant que le Grand Prix de F1 ne se déroule.
Les éléments ont pu évoluer après le week-end de course : changement de tracé, nouveau record et etc.

 Les données pneumatiques Pirelli

 Pressions minimale de départ des slicks

Avant : 22.0 psi
Arrière : 20.5 psi

 Limites de carrossage

Avant : -3.25°
Arrière : -2.00°

 Pneumatique et piste

Evolution de la piste (FP1 aux qualifs) : élevée
Abrasion de l'asphalte : 2/5

 Résultats du Grand Prix de F1 de Canada 2023

Pos. Pilote (Constructeur) Temps Pos. grille Gain/perte pos.* Vitesse moyenne Meilleur tour Points
1 M.Max VERSTAPPEN (Red Bull) 1:33:58.348 1   207.683 km/h 1:15.594 (T.68) 25
2 F.Fernando ALONSO (Aston Martin) +9.570 2   207.176 km/h 1:15.779 (T.62) 18
3 L.Lewis HAMILTON (Mercedes) +4.598 3   208.228 km/h 1:15.396 (T.47) 15
4 C.Charles LECLERC (Ferrari) +18.648 10   6 206.826 km/h 1:15.907 (T.47) 12
5 C.Carlos SAINZ (Ferrari) +21.540 11   6 206.815 km/h 1:15.911 (T.47) 10
6 S.Sergio PÉREZ (Red Bull) +51.028 12   6 210.786 km/h 1:14.481 (T.70) 9
7 A.Alexander ALBON (Williams) +1:00.813 9   2 204.110 km/h 1:16.917 (T.68) 6
8 E.Esteban OCON (Alpine) +1:01.692 6   2 204.469 km/h 1:16.782 (T.63) 4
9 L.Lance STROLL (Aston Martin) +1:04.402 16   7 205.051 km/h 1:16.564 (T.58) 2
10 V.Valtteri BOTTAS (Alfa Romeo) +1:04.432 14   4 204.888 km/h 1:16.625 (T.52) 1
11 O.Oscar PIASTRI (McLaren) +1:05.101 8   3 204.960 km/h 1:16.598 (T.59)
12 P.Pierre GASLY (Alpine) +1:05.249 15   3 205.424 km/h 1:16.425 (T.67)
13 L.Lando NORRIS (McLaren) +1:08.363 7   6 205.562 km/h 1:16.374 (T.65)
14 Y.Yuki TSUNODA (AlphaTauri) +1:13.423 19   5 204.779 km/h 1:16.666 (T.68)
15 N.Nico HÜLKENBERG (Haas) +1 tour (T.69) 5   10 203.278 km/h 1:17.232 (T.37)
16 G.Guanyu ZHOU (Alfa Romeo) +1 tour (T.69) 20   4 203.652 km/h 1:17.090 (T.58)
17 K.Kevin MAGNUSSEN (Haas) +1 tour (T.69) 13   4 206.231 km/h 1:16.126 (T.55)
18 N.Nyck DE VRIES (AlphaTauri) +1 tour (T.69) 17   1 204.805 km/h 1:16.656 (T.52)
Ab G.George RUSSELL (Mercedes) Freins (T.53) 4 203.634 km/h 1:17.097 (T.44)
Ab L.Logan SARGEANT (Williams) Moteur (T.6) 18 200.155 km/h 1:18.437 (T.4)

Les actus concernant le Grand Prix de F1 de Canada 2023

Les brefs concernant le Grand Prix de F1 de Canada 2023

Lando NORRIS | McLaren

Demande d’appel à révision rejetée pour la pénalité de Norris et son comportement antisportif au Canada.

Kevin MAGNUSSEN | Haas

Le duel Magnussen - De Vries a-t-il des répercussions post-course ? Que nenni !

Nyck de Vries : "En ce qui me concerne, un pur incident de course. Cela en fait partie. Tout le monde fait la course les uns avec les autres, si vous ne prenez pas de risques rien ne se passera."
Il complètera par ailleurs : "Mais je ne le blâme pas, ça fait partie du jeu. C'était un incident de course, ni plus ni moins."

Kevin Magnussen : "Je l'ai dépassé dans la ligne droite, mais il est quand même revenu. Puis j'ai tiré tout droit. Il y a moins d'adhérence à l'intérieur et c'est très cahoteux, ce qui n'aide pas. C'était une très bonne course jusqu'à ce point."
Le Danois a rajouté : "Il faisait la course assez ardemment, c'est sûr. Mais qui suis-je pour m'en plaindre ? Je pense que le problème, c'est qu'il a raté son freinage dans le virage 3 et m'a emmené avec lui. C'était tout."

Mercedes

Toto Wolff, Mercedes : "Nous constatons une meilleure compréhension de ce dont la voiture a besoin, donc les pas deviennent plus grands. Nous faisons de bons progrès."

Ceci rejoint ses récentes déclarations sur des résultats en piste qui correspondent aux simulations "pour la première fois depuis un an et demi", de son propre aveu.

Wolff reste prudent : "Nous ne nous attendions pas à bien performer ici au Canada, à cause de l'ADN de la voiture. Donc c'est encourageant d'être pas si loin. Il ne faut pas oublier que Max avait plus de facilité devant, il y a encore pas mal d'écart à rattraper."

Max Verstappen s’est offert une 41e victoire et la 100e de Red Bull.
Il terminé devant Alonso et Hamilton qui se sont bien battus.
Quel beau Grand Prix !

Les pilotes partent en médiums, sauf Gasly en softs et Pérez, Magnussen et Bottas en durs.

Carlos SAINZ | Ferrari

Vasseur sur l’histoire Sainz-Gasly : il est désolé pour Pierre si Carlos lui a pourri la séance… mais la Q1 dure 18 minutes.

Charles LECLERC | Ferrari

Vasseur comprend la frustration de Charles en qualifs mais quand ils se sont assis et qu’ils lui ont expliqué le pourquoi du comment de la stratégie en Q2 (assurer un chrono en intermédiaires), le Monégasque aurait compris.

Grille de départ définitive du Grand Prix du Canada 2023.

Nouvelle procédure concernant le virage 1 s'il est mal pris et on doit rejoindre la piste : on ne peut plus sortir par l'herbe et les blocs de béton (nouveauté 2023, photo par DayrenF1) ont été modifiés.

Les stratégies optimales diffusées par Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour ce #CanadianGP.

La grille de départ provisoire est sortie et tient compte des pénalités d’Hülkenberg, Sainz, Stroll et Tsunoda.

Alonso remonte P2. Les Mercedes se retrouvent en deuxième ligne. Albon escalade en P9 et Leclerc est propulsé en P10 sans être allé en Q3.

Lance STROLL | Aston Martin

Lance Stroll s’est pris trois places de pénalité pour avoir bloqué Ocon.

Yuki TSUNODA | AlphaTauri

Tsunoda hérite de trois places de pénalité pour avoir bloqué Hülkenberg.

Voici le classement final des qualifs canadiennes.

Nico HÜLKENBERG | Haas

Nico Hülkenberg perd sa P2 en prenant une pénalité pour demain, pour une infraction au drapeau rouge !!!

Et encore, il limite la casse parce que l’explication des commissaires mentionne 10 places de pénalité réglementaire pour l’infraction en question… mais c’est ramené à trois « grâce » aux circonstances.

Carlos SAINZ | Ferrari

Trois places de pénalité pour Sainz dans son action qui a mis Gasly en danger, du propre aveu du Français.

Des qualifs à moitié sous la pluie, le reste sous piste humide puis déchante.

Sainz a à nouveau fait office de danger pendant la séance, comme en FP3. On attend une possible pénalité.

C’est Verstappen qui l’emporte devant Hülkenberg (convoqué chez les commissaires, temps sous drapeau rouge qui pourrait poser problème) et Alonso.

Carlos SAINZ | Ferrari

Le papier confirmant l’absence de pénalité pour Sainz qui a bloqué Albon en FP3.

Charles LECLERC | Ferrari

Finalement, après discussions, la famille Villeneuve soutient la démarche de Charles Leclerc.
Comme rapporté par Emmanuel Touzot : "La famille Villeneuve craignait que l'utilisation du design de casque de Gilles pose un problème de droit à l'image. Charles Leclerc a appelé Mélanie Villeneuve hier, ils ont discuté, et tout est réglé !"

Charles LECLERC | Ferrari

La famille Villeneuve serait plutôt mécontente de ne pas avoir été consultée pour le casque "Gilles Villeneuve" de Charles Leclerc.
Il n’est donc pas porté par le pilote monégasque.

Résultats de FP3, avec un joli crash de Sainz pendant la séance.

L’écart entre les gommes selon Pirelli.

Résultats d’une pluvieuse FP2 canadienne.

Pierre GASLY | Alpine

Problème de Gasly en FP1 : il roulait avec le volant de rechange et ses vitesses ne se changeaient pas.
En repassant sur le volant principal, le problème a été résolu.

A cause des soucis en FP1, la FP2 est allongée de 30 minutes et débutera avec cette même durée d’avance (donc 16:30 heure locale et 22:30 heure française).

Classement de la FP1 perturbée par des soucis techniques.

Alexander ALBON | Williams

La Williams « nouvelle version », photos par Chris Medland et Albert Fabrega.

Rappelons que seul Albon bénéficie des nouvelles pièces : fond plat, pontons, apot moteur, halo, suspension arrière, conduits de frein arrière et plaques d'extrémité d'aileron arrière.

Liste des nouveautés apportées par les écuries.

On notera surtout les évolutions de la Williams. Les nouvelles pièces seront présentes sur la voiture d'Alex Albon :
- fond plat ;
- pontons ;
- capot moteur ;
- halo ;
- suspension arrière ;
- conduits de frein arrière ;
- plaques d'extrémité d'aile arrière.

Lance STROLL | Aston Martin

Casque spécial #CanadianGP pour Lance Stroll, avec but caritatif par rapport aux incendies ravageant le pays.

Charles LECLERC | Ferrari

Casque spécial Canada pour Charles Leclerc, qui rend hommage à Gilles Villeneuve.

Petit point mécanique comptable avant le #CanadianGP.

Valtteri BOTTAS | Alfa Romeo

Casque spécial Canada pour Bottas.

Les modifications apportées au circuit Gilles Villeneuve pour 2023 :
Extension du mur en béton à la fin du mur des stands de 106 mètres.
Réalignement et extension du mur en béton dans la zone de dégagement du virage 1.
Élargissement de la zone de dégagement du virage 3.
Réalignement des murs dans le virage 7.
Réduction de la largeur de l'entrée des stands à 4,5 mètres.
Suppression du vibreur orange à l'entrée du virage 9 du côté gauche de la piste.
Suppression du vibreur orange à l'entrée et à la sortie du virage 14 du côté gauche de la piste.

Lewis HAMILTON | Mercedes
F1

Extension du contrat de Lewis Hamilton chez Mercedes : "J'ai vu Toto, nous avons parlé plusieurs fois, nous avons une excellente relation, mais il n'y a rien d'autre à dire pour le moment."

Il rajoutera : "Je n'ai pas vraiment grand-chose à dire. Ce sera fait quand ce sera fait, si c'est la semaine prochaine, si c'est dans un mois. Tant que c'est fait, ça ne… ça ne me dérange pas vraiment."

Fernando ALONSO | Aston Martin

Lawrence Stroll pense que ses deux Aston Martin peuvent finir sur le podium au Canada, un objectif qualifié "d'agressif" par Fernando Alonso : "L'ambition de Lawrence Stroll est toujours très élevée et nous essaierons de le rendre heureux et fier lors du Grand Prix à domicile."

Fernando ajoute : "Je pense que ce devrait être un bon week-end, mais on ne sait jamais tant qu'on n'est pas sur la piste. Nous avions aussi des attentes à Barcelone et nous n'avons pas été performants dans cette course. Nous verrons. Nous avons également quelques nouvelles pièces sur la voiture pour cette course. En fonction de la météo, nous essaierons de les tester et de les valider et espérons pouvoir être un peu plus compétitifs que Barcelone.

Carlos SAINZ | Ferrari
F1

Pronos de Sainz pour le Canada ?

"Je pense qu'Alpine est sur le point de nous [Ferrari] rejoindre. Je pense qu'ils sont très, très proches de rejoindre cette bataille. Je pense toujours que nous avons un peu le dessus."

"Entre Aston et Mercedes, je pense que c'est très, très proche. Normalement, Aston a le dessus, voyons voir. Depuis Barcelone, je pense que ça va être Mercedes."

Aston Martin

Albert Fabrega a abreuvé le web de photos de la mise à jour majeure d’Aston Martin pour le Canada.