P6 et P7 à Imola pour Mercedes peuvent ne pas sembler être un progrès sur le papier, mais les écarts avec ceux qui les précèdent et les suivent laissent place à l'optimisme, selon l'équipe. L'écurie fera ainsi étape à Monaco cette semaine, convaincue qu'elle va dans la bonne direction.

"Nous avons fait un pas en avant. Nous nous sommes améliorés," a déclaré Lewis Hamilton après la course. "Mais nous devons continuer jusqu'à ce que nous obtenions ces améliorations pour vraiment réduire les écarts."

Du cockpit au mur des stands, Toto Wolff (directeur de l'équipe Mercedes) était également satisfait de ce qu'il a vu lors de notre première visite à Imola en deux ans. Il a déclaré : "Nous sommes sur une trajectoire où nous rendons la voiture meilleure, nous pouvons le voir. Je me sens plus confiant maintenant."

Le progrès sera régulier, mais l'équipe sait que c'est la bonne voie à suivre. "Nous voyons maintenant ces gains progressifs, plutôt que cette mise à jour miracle," a ajouté Toto. "Nous mettons la voiture dans une meilleure fenêtre et lui donnons plus de performances. Je me sens plus confiant."

Il y a 3 h

À Imola, Hamilton a été interrogé sur la possibilité que Sainz rejoigne Mercedes, mais il a répondu en exprimant sa préférence pour Antonelli. "Carlos est un excellent pilote, donc je pense que peu importe où il ira, il apportera quelque chose de positif à n'importe quelle équipe", a déclaré Hamilton. "Honnêtement, je n'ai aucune idée des plans de Toto, mais pour moi, si je devais choisir un jeune pilote, je prendrais probablement Kimi."

Wolff a parlé à Sky Sports F1 de ses sentiments concernant la course d'Hamilton en Italie ce week-end, pour la première fois depuis l'annonce de son transfert surprise chez Ferrari, et a évoqué Antonelli. "J'imagine que pour les Italiens, c'est très excitant d'avoir Lewis Hamilton en rouge l'année prochaine. Nous nous habituerons aux tenues, mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes", a-t-il dit. "Peut-être qu'il y a une option pour que nous brillions davantage avec un Italien dans notre voiture, donc nous repoussons les limites."

Mercedes a testé Antonelli dans leurs voitures de F1 de 2021 et 2022 en avril, mais ils ont essayé de modérer les attentes concernant l'Italien. James Allison, directeur technique, a loué Antonelli, qui a rivalisé et, parfois, surpassé son coéquipier en Formule 2, Oliver Bearman, cette saison. "J'ai eu le grand plaisir d'écouter les ingénieurs décrire leurs interactions avec lui", a déclaré Allison. "Un jeune pilote enthousiaste, très, très rapide, avec un rythme régulier. Il n'avait jamais conduit une voiture de F1 jusqu'à récemment, mais il a semblé à l'aise dès les premiers tours."

L'ingénieur britannique a rajouté : "Il est arrivé avec un esprit ouvert face à cette génération de voitures à effet de sol. Il ressent toutes les sensations attendues, mais il n'est pas influencé par les voitures précédentes. Il les prend telles qu'elles sont et nous décrit leurs points faibles et forts. Il laisse les ingénieurs travailler pour améliorer ces aspects. Mais il semble être un très prometteur jeune pilote."

À Imola, pour en revenir à Wolff, le patron de l'équipe Mercedes a déclaré : "Nous mettons en avant ce jeune homme depuis longtemps maintenant et il sera un très bon et grand pilote un jour en Formule 1, mais il a 17 ans. Il y a quatorze mois, il conduisait une voiture de F4 et il y a beaucoup d'attentes en Italie. Nous sommes aussi un peu coupables d'avoir parlé de lui à ce stade et je pense que nous devrions le laisser se concentrer sur la Formule 2, obtenir des résultats et ne pas trop se laisser emporter par ce qui pourrait ou devrait être. Regardez George [Russell], il a remporté la F3 et la F2 dès sa première année. En même temps, Kimi a excellé dans ces séries juniors et est maintenant en F2, donc nous verrons. Il sera en Formule 1 un jour, mais ne précipitons pas les choses."

Il y a 3 h

Le poster Mercedes x LEGO pour le Grand Prix de Monaco 2024 !

Il y a 1 h

Pour le Grand Prix de Monaco 2024, Pirelli a une nouvelle fois sélectionné les trois composés de pneus les plus tendres disponibles cette année : le C3 en tant que pneu dur, le C4 comme pneu médium, et le C5 pour le pneu tendre. Cette sélection est typique des circuits urbains où la surface de la piste est particulièrement lisse, car elle est utilisée quotidiennement par des véhicules routiers. Par conséquent, les pneus doivent offrir un maximum d'adhérence.

À Monaco, les pneus subissent des forces parmi les plus faibles de la saison en raison de la vitesse moyenne très lente sur les 3,337 kilomètres du circuit, avec certains virages pris à moins de 50 km/h et seulement 30 % du tour passé à pleine puissance. Cependant, cette faible contrainte est compensée par le fait que, avec 78 tours à couvrir le dimanche, chaque phénomène pouvant influencer le comportement des pneus se produit bien plus fréquemment, en particulier en ce qui concerne l'énergie développée lors des phases de traction. Un autre élément à prendre en compte est le graining, qui pourrait apparaître de manière significative durant les premiers jours.

Sur un tracé où la marge d'erreur est quasiment nulle, un facteur clé pour améliorer les temps au tour est la confiance que les pilotes acquièrent progressivement, même s'ils connaissent bien le circuit. Ils doivent trouver les meilleures trajectoires, se rapprochant de plus en plus des barrières, souvent jusqu'à effleurer celles-ci avec les flancs des pneus. La maîtrise de cette technique, sans endommager la voiture, est cruciale pour obtenir une bonne position sur la grille de départ, essentielle dans une course où les dépassements sont quasiment impossibles, même lorsque l'écart de performance entre les voitures peut atteindre plusieurs secondes. La qualification sera encore plus critique cette année, alors que nous avons vu que l'ordre de départ se joue souvent à quelques millièmes de seconde.

Sur un circuit comme Monaco, l'apparition de la voiture de sécurité est presque inévitable, avec une probabilité moyenne de 77 %, soit presque deux interventions par course. Curieusement, la course de l'année dernière s'est déroulée sans aucune neutralisation. Il n'y a vraiment qu'une seule stratégie viable : un arrêt unique, en essayant de s'arrêter le plus tard possible pour profiter éventuellement de la voiture de sécurité et ainsi minimiser le temps perdu dans la voie des stands.

Il y a 27 minutes

Prochain GP de F1Grand Prix de Formule 1

Monaco (Course 8/24)

Pneus
C3
C4
C5
Monaco
  j  h  m  
Météo en direct 26,1°C  peu nuageux

Top 3 des pilotes de F1 2024

2
Charles LECLERC
1
Max VERSTAPPEN
3
Sergio PÉREZ

Top 10 du Grand Prix du Émilie-Romagne (19/05/2024)

Pos. Pilote (Constructeur) Temps
1 M.Max VERSTAPPEN (Red Bull) 1:25:25.252
2 L.Lando NORRIS (McLaren) +0.725
3 C.Charles LECLERC (Ferrari) +7.916
4 O.Oscar PIASTRI (McLaren) +14.132
5 C.Carlos SAINZ (Ferrari) +22.325
6 L.Lewis HAMILTON (Mercedes) +35.104
7 G.George RUSSELL (Mercedes) +47.154
8 S.Sergio PÉREZ (Red Bull) +54.776
9 L.Lance STROLL (Aston Martin) +1:19.556
10 Y.Yuki TSUNODA (Visa CashApp RB) +1 tour

Top 10 championnat pilotes de F1 2024

Pos. Pilote (Constructeur) Points
1 Max VERSTAPPEN (Red Bull) 161
2 Charles LECLERC (Ferrari) 113
3 Sergio PÉREZ (Red Bull) 107
4 Lando NORRIS (McLaren) 101
5 Carlos SAINZ (Ferrari) 93
6 Oscar PIASTRI (McLaren) 53
7 George RUSSELL (Mercedes) 44
8 Lewis HAMILTON (Mercedes) 35
9 Fernando ALONSO (Aston Martin) 33
10 Yuki TSUNODA (RB F1 Team) 15

Championnat constructeurs de F1 2024

Pos. Constructeur Victoires Points
1 Red Bull 5 268
2 Ferrari 1 212
3 McLaren 1 154
4 Mercedes 0 79
5 Aston Martin 0 44
6 RB F1 Team 0 20
7 Haas F1 Team 0 7
8 Alpine F1 Team 0 1
9 Williams 0 0
10 Sauber 0 0

Pour le Grand Prix de Monaco 2024, Pirelli a une nouvelle fois sélectionné les trois composés de pneus les plus tendres disponibles cette année : le C3 en tant que pneu dur, le C4 comme pneu médium, et le C5 pour le pneu tendre. Cette sélection est typique des circuits urbains où la surface de la piste est particulièrement lisse, car elle est utilisée quotidiennement par des véhicules routiers. Par conséquent, les pneus doivent offrir un maximum d'adhérence.

À Monaco, les pneus subissent des forces parmi les plus faibles de la saison en raison de la vitesse moyenne très lente sur les 3,337 kilomètres du circuit, avec certains virages pris à moins de 50 km/h et seulement 30 % du tour passé à pleine puissance. Cependant, cette faible contrainte est compensée par le fait que, avec 78 tours à couvrir le dimanche, chaque phénomène pouvant influencer le comportement des pneus se produit bien plus fréquemment, en particulier en ce qui concerne l'énergie développée lors des phases de traction. Un autre élément à prendre en compte est le graining, qui pourrait apparaître de manière significative durant les premiers jours.

Sur un tracé où la marge d'erreur est quasiment nulle, un facteur clé pour améliorer les temps au tour est la confiance que les pilotes acquièrent progressivement, même s'ils connaissent bien le circuit. Ils doivent trouver les meilleures trajectoires, se rapprochant de plus en plus des barrières, souvent jusqu'à effleurer celles-ci avec les flancs des pneus. La maîtrise de cette technique, sans endommager la voiture, est cruciale pour obtenir une bonne position sur la grille de départ, essentielle dans une course où les dépassements sont quasiment impossibles, même lorsque l'écart de performance entre les voitures peut atteindre plusieurs secondes. La qualification sera encore plus critique cette année, alors que nous avons vu que l'ordre de départ se joue souvent à quelques millièmes de seconde.

Sur un circuit comme Monaco, l'apparition de la voiture de sécurité est presque inévitable, avec une probabilité moyenne de 77 %, soit presque deux interventions par course. Curieusement, la course de l'année dernière s'est déroulée sans aucune neutralisation. Il n'y a vraiment qu'une seule stratégie viable : un arrêt unique, en essayant de s'arrêter le plus tard possible pour profiter éventuellement de la voiture de sécurité et ainsi minimiser le temps perdu dans la voie des stands.
 Monaco 2024

Lewis HAMILTON | Mercedes

À Imola, Hamilton a été interrogé sur la possibilité que Sainz rejoigne Mercedes, mais il a répondu en exprimant sa préférence pour Antonelli. "Carlos est un excellent pilote, donc je pense que peu importe où il ira, il apportera quelque chose de positif à n'importe quelle équipe", a déclaré Hamilton. "Honnêtement, je n'ai aucune idée des plans de Toto, mais pour moi, si je devais choisir un jeune pilote, je prendrais probablement Kimi."

Wolff a parlé à Sky Sports F1 de ses sentiments concernant la course d'Hamilton en Italie ce week-end, pour la première fois depuis l'annonce de son transfert surprise chez Ferrari, et a évoqué Antonelli. "J'imagine que pour les Italiens, c'est très excitant d'avoir Lewis Hamilton en rouge l'année prochaine. Nous nous habituerons aux tenues, mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes", a-t-il dit. "Peut-être qu'il y a une option pour que nous brillions davantage avec un Italien dans notre voiture, donc nous repoussons les limites."

Mercedes a testé Antonelli dans leurs voitures de F1 de 2021 et 2022 en avril, mais ils ont essayé de modérer les attentes concernant l'Italien. James Allison, directeur technique, a loué Antonelli, qui a rivalisé et, parfois, surpassé son coéquipier en Formule 2, Oliver Bearman, cette saison. "J'ai eu le grand plaisir d'écouter les ingénieurs décrire leurs interactions avec lui", a déclaré Allison. "Un jeune pilote enthousiaste, très, très rapide, avec un rythme régulier. Il n'avait jamais conduit une voiture de F1 jusqu'à récemment, mais il a semblé à l'aise dès les premiers tours."

L'ingénieur britannique a rajouté : "Il est arrivé avec un esprit ouvert face à cette génération de voitures à effet de sol. Il ressent toutes les sensations attendues, mais il n'est pas influencé par les voitures précédentes. Il les prend telles qu'elles sont et nous décrit leurs points faibles et forts. Il laisse les ingénieurs travailler pour améliorer ces aspects. Mais il semble être un très prometteur jeune pilote."

À Imola, pour en revenir à Wolff, le patron de l'équipe Mercedes a déclaré : "Nous mettons en avant ce jeune homme depuis longtemps maintenant et il sera un très bon et grand pilote un jour en Formule 1, mais il a 17 ans. Il y a quatorze mois, il conduisait une voiture de F4 et il y a beaucoup d'attentes en Italie. Nous sommes aussi un peu coupables d'avoir parlé de lui à ce stade et je pense que nous devrions le laisser se concentrer sur la Formule 2, obtenir des résultats et ne pas trop se laisser emporter par ce qui pourrait ou devrait être. Regardez George [Russell], il a remporté la F3 et la F2 dès sa première année. En même temps, Kimi a excellé dans ces séries juniors et est maintenant en F2, donc nous verrons. Il sera en Formule 1 un jour, mais ne précipitons pas les choses."

Lewis HAMILTON | Mercedes

P6 et P7 à Imola pour Mercedes peuvent ne pas sembler être un progrès sur le papier, mais les écarts avec ceux qui les précèdent et les suivent laissent place à l'optimisme, selon l'équipe. L'écurie fera ainsi étape à Monaco cette semaine, convaincue qu'elle va dans la bonne direction.

"Nous avons fait un pas en avant. Nous nous sommes améliorés," a déclaré Lewis Hamilton après la course. "Mais nous devons continuer jusqu'à ce que nous obtenions ces améliorations pour vraiment réduire les écarts."

Du cockpit au mur des stands, Toto Wolff (directeur de l'équipe Mercedes) était également satisfait de ce qu'il a vu lors de notre première visite à Imola en deux ans. Il a déclaré : "Nous sommes sur une trajectoire où nous rendons la voiture meilleure, nous pouvons le voir. Je me sens plus confiant maintenant."

Le progrès sera régulier, mais l'équipe sait que c'est la bonne voie à suivre. "Nous voyons maintenant ces gains progressifs, plutôt que cette mise à jour miracle," a ajouté Toto. "Nous mettons la voiture dans une meilleure fenêtre et lui donnons plus de performances. Je me sens plus confiant."
 Émilie-Romagne 2024

A Monaco, le grand cirque de la F1 est en ville !!! Photos prises par Thomas Maheux sur place.
 Monaco 2024

Si la mère de Verstappen avait des boules, ça serait son père
06/05/2024 Max VERSTAPPEN Red Bull
Questionné sur la possibilité que Lando Norris parvienne quand même à gagner s'il n'avait pas eu un 'arrêt gratuit' aux stands.
 Miami 2024
C'est toujours des si, des si, des si, n'est-ce pas ? Si ma mère avait des couilles, elle serait mon père. Donc, oui. C'est comme ça en course. Parfois, ça marche pour toi, parfois non.

Verstappen restera chez Red Bull après le départ de Newey et le fait savoir, malgré les rumeurs insistantes côté Mercedes
03/05/2024 Max VERSTAPPEN Red Bull
Qui balaie les rumeurs de départ de chez Red Bull, notamment celles venant d'Allemagne avec une supposée proposition de Mercedes pour 250 millions d'euros.
 Miami 2024
Mon avenir est chez Red Bull. L'argent ne sera pas un facteur de différenciation pour que j'aille quelque part.

Je suis content de ce que je gagne en ce moment. C'est une question de performance. C'est toujours une question de performance en fin de compte.
Pour le moment, je peux dire que je veux rester avec l'équipe parce que je crois au projet que nous avons. Mais en fin de compte, dans le sport, mais aussi dans la vie, on ne sait jamais ce qui va se passer dans le futur.
IndyCar Series

Scott McLaughlin a décroché la pole position des 500 Miles d'Indianapolis avec une performance historique, établissant un nouveau record de vitesse pour la pole à 234.220 mph (376.860 km/h) de moyenne.

La première ligne sera entièrement aux couleurs de l'équipe Penske, avec McLaughlin, Will Power et Josef Newgarden. Ce clean sweep rappelle la performance de 1988 où l'équipe du "Captain" Roger Penske avait déjà réussi cet exploit.

Formule 2

Victoire d'Isack Hadjar en course principal à Imola !!! Deux "feature races" gagnées à la suite pour le pilote français !

Il a été accompagné sur le podium par Gabriel Bortoleto et Joshua Dürksen.

IndyCar Series

Le début de l'ère hybride en IndyCar se fera à Mid-Ohio, du 5 au 7 juillet 2024.

Après un processus minutieux de développement et de production, l’INDYCAR, Chevrolet et Honda ont collaboré pour créer une unité hybride innovante. Ce moteur V6 bi-turbo de 2,2 litres a été testé pour la première fois avec une puissance hybride le 16 août 2023 sur le circuit international de Sebring. En sept mois, les 28 pilotes de la série ont parcouru 37 833 kilomètres, démontrant la fiabilité de cette technologie.

Cette unité hybride spécifique à l'INDYCAR apportera une nouvelle dimension à la série, avec des options d’énergie supplémentaires et de dépassement, renforçant la compétition et le spectacle sur la piste. Le système hybride se compose d'un générateur-moteur de 48V et d’un système de stockage d’énergie comprenant 20 ultracondensateurs, permettant aux pilotes d'utiliser une puissance supplémentaire à la demande.

L’introduction de cette technologie hybride, combinée aux options traditionnelles de Push to Pass, offrira un gain de puissance allant jusqu’à 120 chevaux supplémentaires, portant la puissance totale à plus de 800 chevaux. Ce système est conçu pour améliorer la sécurité et la performance, en permettant notamment aux pilotes de redémarrer leur voiture eux-mêmes en cas d'arrêt sur la piste, réduisant ainsi le besoin d'intervention et favorisant une action continue sous drapeau vert.

Un test grandeur nature de cette nouvelle unité hybride est prévu pour le mardi 11 juin au Milwaukee Mile, afin de permettre aux équipes de finaliser l'implémentation avant les débuts en compétition en juillet.

Automobile

La nouvelle MINI John Cooper Works fera ses débuts aux 24 Heures du Nürburgring, du 1er au 2 juin 2024, avant sa présentation mondiale.

Le modèle #317 de la MINI John Cooper Works sera engagé par l'équipe privée Bulldog Racing de Nürburg dans la catégorie SP 3T.

Surnommée "MINI John Cooper Works PRO" (pour Prototype), cette voiture de course Twin-Power Turbo allie le design emblématique et la fiabilité de MINI avec l'expertise de Bulldog Racing.

La deuxième représentante de MINI dans "l’enfer vert" sera la célèbre MINI John Cooper Works noire avec boîte de vitesses manuelle, arborant le #474. Elle a décroché une place sur le podium lors des 24 Heures du Nürburgring l'année dernière dans la catégorie VT-2, démontrant sa compétitivité face à une forte concurrence.

Automobile

Bentley dévoilera en juin la nouvelle Continental GT de quatrième génération.

Ce modèle sera le premier à utiliser la nouvelle chaîne cinématique Ultra Performance Hybrid, combinant un moteur V8 et un moteur électrique pour une puissance totale de 782 ch et un couple de 1000 Nm.

Il sera équipé des dernières technologies de châssis pour une dynamique exceptionnelle, incluant :
- une transmission intégrale active avec vectorisation de couple,
- une direction à quatre roues,
- un différentiel à glissement limité électronique,
- un contrôle actif anti-roulis électrique 48V,
- de nouveaux amortisseurs à double valve avancée.

La Continental GT de quatrième génération offrira également une autonomie électrique de 80 km.

Automobile

Petite vidéo de Béhème sur le développement des BMW M5, berline et break !

Automobile

L'Hypercar de Red Bull, la RB17, sera présentée au Goodwood Festival of Speed ​​2024.

Cette première mondiale permettra de révéler le bolide conçu par Adrian Newey et son équipe et qui ne sera produit qu'à 50 exemplaires.

La RB17 sera dévoilée le vendredi 12 juillet dans le Cathedral Paddock et sera exposée pendant toute la durée du week-end du festival.

Les actus jeux vidéo, esport, jouets et cinéma

 Consulter toutes les actus jeux, jouets, simu, ciné

Les derniers Brefs jeux vidéo, esport, jouets et cinéma

 Les actus brûlantes gaming, jeux et jouets, séries, films et cie
Jeux vidéo

Le circuit belge de Spa et la piste de Losail au Qatar ont été mises à jour pour F1 24.

Jeux vidéo

La mise à jour 8 de Forza Motorsport présente son menu.

Jeux vidéo

Forza Motorsport continue son évolution, gentiment. Notons que récemment, de petits ajustements à l'IA Drivatar avaient été faits pour corriger les comportements en départ de course et offrir une expérience plus fluide dans le premier virage. La prochaine mise à jour réduira globalement les freinages inutiles de l’IA. Cela inclut les cas où l'IA tente de dépasser 2 voitures de large dans les virages, au sommet des virages et dans les lignes droites.

Cette prochaine version introduira également des modifications aux notes de sécurité qui évalueront plus précisément le comportement d'un pilote sur la piste, ainsi qu'un algorithme de mise en relation amélioré pour faire correspondre les joueurs dont les notes sont plus proches.

Séries TV

Un docu-série F1 Academy sera lancé sur Netflix en 2025.

Recherche