Détails sur le Grand Prix de F1 d'Azerbaïdjan 2023

 Retour à la saison 2023

 Azerbaïdjan | Bakou

Pneus
C3
C4
C5
Azerbaïdjan
Course 4/22
FP 28/04/2023 11:30
Qualifs 28/04/2023 15:00
SS 29/04/2023 10:30
Sprint 29/04/2023 15:30
Course 30/04/2023 13:00

 FALC (Faits à la con)

2 : en changeant deux lettres à "Bakou", ça fait "bicou" qui désigne une verge en niçois. En changeant cinq lettres, on peut arriver à "pénis" directement. Sinon, ça vient du persan "Bâd-kube" qui veut dire "ville battue par le vent".
3 : il s’agit du troisième circuit le plus long du calendrier.
4 : c’est le quatrième circuit le plus récent figurant au calendrier.
6 : jusqu'au Grand Prix 2023, avec six vainqueurs différents pour six éditions, aucun pilote ne s'est imposé plus d'une fois à Bakou. Et seulement deux d'entre eux s'étaient élancés de la pole position : Rosberg en 2016 et Bottas en 2019.

 Les données sur le circuit

 Infos générales

Premier Grand Prix : 2016
Sens : antihoraire
Nombre de tours : 51
Nombre de zones DRS : 2

 Distances

Longueur du circuit : 6.003 km

Ou encore... 44 799 canettes de 250 mL de Red Bull couchées

Longueur de la course : 306.049 km

Ou encore... 2 283 948 canettes de 250 mL de Red Bull couchées

 Virages

Nombre de virages : 20
Nombre de virages à gauche : 12
Nombre de virages à droite : 8

 Les stands

Vitesse limite dans les stands : 80 km/h
Distance d'allée des stands sous limiteur de vitesse : 329.00 m
Temps nécessaire pour purger un Drive-Through : 14.80 s

 Chronos

Tour en course le plus rapide : 1:43.009 (Charles Leclerc, 2019)
Tour le plus rapide : 1:40.495 (Valtteri Bottas, 2019)

 Pole position

Côté de la pole position : droit
Distance de la pole au premier freinage : 137.80 m

 Accélérateur et boîte de vitesses

Temps à pleine charge : 58 %
Distance à pleine charge : 72 %
Consommation d'essence : élevée
Nombre de changements de vitesses en un tour : 72

Données F1 et Mercedes-AMG F1 Team, aucune affiliation ou autre. Ces données étaient valables avant que le Grand Prix de F1 ne se déroule.
Les éléments ont pu évoluer après le week-end de course : changement de tracé, nouveau record et etc.

 Les données pneumatiques Pirelli

 Pressions minimale de départ des slicks

Avant : 25.0 psi
Arrière : 23.0 psi

 Limites de carrossage

Avant : -3.25°
Arrière : -1.75°

 Pneumatique et piste

Evolution de la piste (FP1 aux qualifs) : élevée
Abrasion de l'asphalte : 1/5

 Résultats du Grand Prix de F1 d'Azerbaïdjan 2023

Pos. Pilote (Constructeur) Temps Pos. grille Gain/perte pos.* Vitesse moyenne Meilleur tour Points
1 S.Sergio PÉREZ (Red Bull) 1:32:42.436 3   2 206.625 km/h 1:44.589 (T.50) 25
2 M.Max VERSTAPPEN (Red Bull) +2.137 2   207.333 km/h 1:44.232 (T.51) 18
3 C.Charles LECLERC (Ferrari) +21.217 1   2 206.681 km/h 1:44.561 (T.49) 15
4 F.Fernando ALONSO (Aston Martin) +22.024 6   2 207.315 km/h 1:44.241 (T.49) 12
5 C.Carlos SAINZ (Ferrari) +45.491 4   1 205.474 km/h 1:45.175 (T.48) 10
6 L.Lewis HAMILTON (Mercedes) +0.654 5   1 205.141 km/h 1:45.346 (T.48) 8
7 L.Lance STROLL (Aston Martin) +51.617 9   2 204.595 km/h 1:45.627 (T.45) 6
8 G.George RUSSELL (Mercedes) +22.623 11   3 209.062 km/h 1:43.370 (T.51) 5
9 L.Lando NORRIS (McLaren) +1:20.376 7   2 204.380 km/h 1:45.738 (T.49) 2
10 Y.Yuki TSUNODA (AlphaTauri) +1:23.862 8   2 204.401 km/h 1:45.727 (T.51) 1
11 O.Oscar PIASTRI (McLaren) +1:26.501 10   1 204.587 km/h 1:45.631 (T.51)
12 A.Alexander ALBON (Williams) +1:28.623 12   204.019 km/h 1:45.925 (T.51)
13 K.Kevin MAGNUSSEN (Haas) +1:29.729 16   3 204.164 km/h 1:45.850 (T.51)
14 P.Pierre GASLY (Alpine) +1:31.332 17   3 204.764 km/h 1:45.540 (T.47)
15 E.Esteban OCON (Alpine) +1:37.794 Stands   5 204.052 km/h 1:45.908 (T.49)
16 L.Logan SARGEANT (Williams) +3.149 14   2 202.916 km/h 1:46.501 (T.49)
17 N.Nico HÜLKENBERG (Haas) +1 tour (T.50) Stands   3 202.479 km/h 1:46.731 (T.34)
18 V.Valtteri BOTTAS (Alfa Romeo) +1 tour (T.50) 13   5 203.292 km/h 1:46.304 (T.36)
Ab G.Guanyu ZHOU (Alfa Romeo) Surchauffe (T.36) 15 200.931 km/h 1:47.553 (T.31)
Ab N.Nyck DE VRIES (AlphaTauri) Accident (T.9) 18 198.663 km/h 1:48.781 (T.4)

Les actus concernant le Grand Prix de F1 d'Azerbaïdjan 2023

Les brefs concernant le Grand Prix de F1 d'Azerbaïdjan 2023

Oscar PIASTRI | McLaren
FIA

Selon Zak Brown : "Oscar est impressionnant depuis qu'on l'a dans la voiture. Il est très mature. Il est très concentré et très technique. Donc la combinaison de Lando et Oscar, je ne pouvais pas penser à une meilleure combinaison de pilotes. Je suis sûr qu'Otmar et Guenther pourraient avoir un point de vue différent, comme ils le devraient, en ce qui concerne le fait que nous soutenions tous nos pilotes, mais Oscar a fait un travail fantastique et il échange des temps au tour avec Lando maintenant et c'est ce que vous voulez."

Pour son épisode de maladie à Bakou : "il s'est en quelque sorte débrouillé. Je veux dire, les rapports que je recevais étaient "nous pourrions le retirer de cette session", "nous pourrions le retirer de la course Sprint". Je veux dire, il était juste au bord du gouffre et il a juste baissé la tête et s'est lancé. C'était donc très impressionnant, car je sais que je ne pourrais pas survivre avec trois toasts en un week-end."

Esteban OCON | Alpine

Esteban Ocon explique que la FIA et la Formule 1 se sont excusées pour l'incident de la voie des stands au Grand Prix d'Azerbaïdjan : "Ils nous ont assuré que cela n'arriverait plus."

Oscar PIASTRI | McLaren
F1

Oscar Piastri a été malade tout le week-end et on apprend qu'il avait perdu 3 kg depuis son arrivée à Bakou.
Pour sa P10 en Sprint et sa P11 en course : "Je pense que l'adrénaline fait du très bon travail."

Lando NORRIS | McLaren
F1

Norris avoue qu'il a été difficile de dire à quel point les améliorations de la McLaren ont changé sa F1 : "Ca ne semble pas différent à l'intérieur de la voiture, mais c'est un pas en avant. Je suis juste honnête avec ça. Tout le monde dira probablement "ouais, la sensation était top", mais vous ne le sentez pas. C'est si petit incrément dans chaque virage, le survirage est un peu moins présent."
"C'est un pas en avant en termes d'efficacité, un peu aussi. On ne s'attendait pas à un petit pas, et comme on l'a dit Bakou n'était pas la piste où on va montrer son potentiel. A Miami, on comprendra peut-être un peu plus, et certains des virages à grande vitesse, parce que c'était plutôt là où c'était visé."

La grille de départ définitive pour la « vraie » course en Azerbaïdjan.
Ocon démarrera à nouveau de la voie des stands et il est rejoint par Hülkenberg.

Fernando ALONSO | Aston Martin

Mike Krack : "Heureusement, les problèmes de DRS que nous avons rencontrés tout au long de l'événement ne nous ont pas affectés pendant le Sprint."

Alonso : "Je ne sais pas si le problème de DRS que nous avons eu tout le week-end est résolu, mais nous allons l'analyser dans la nuit et j'espère que tout ira bien pour demain. Même avec le DRS activé, les dépassements étaient assez difficiles aujourd'hui."

Les pneus à disposition des pilotes pour le course à Bakou et les stratégies possibles, selon Pirelli.

Yuki TSUNODA | AlphaTauri

AlphaTauri prend une amende pour avoir remis Tsunoda en piste avec une voiture qui roulait en crabe.

Max VERSTAPPEN | Red Bull

George Russell a fait des attaques musclées (mais plutôt propres) sur Max Verstappen au départ de la course sprint.
Mais une des attaques s’est soldée par des dégâts sur la voiture du champion du monde qui est allé s’expliquer après la course.

Russell : « Je n'avais pas de grip. »
Verstappen : « Mon pote, nous n’avons tous pas de grip. Nous avons tous besoin de laisser un peu d'espace. Attends toi à la même chose la prochaine fois… »
Max a ponctué ça avec un petit « dickhead ».

Victoire de Pérez en course Sprint devant Leclerc et Verstappen.

Logan SARGEANT | Williams

On confirme bien que Sargeant ne prendra pas le départ de la course sprint.

La grille de départ provisoire du Sprint, avec Ocon démarrant de la voie des stands.

Demain aussi, le Français partira de la pit lane.

L’écart entre les gommes à Bakou selon Pirelli.

La grille de départ provisoire de dimanche, pour la course.

Après un chrono identique pour Leclerc et Verstappen lors de la première tentative de Q3, Leclerc a pris l'avantage et s'élancera en pole dimanche après-midi, devant Verstappen et Pérez.

Esteban OCON | Alpine

Côté Esteban Ocon, Alpine avait un doute sur la voiture d'Esteban Ocon après les essais libres et c'était un soucis de support de boîte de vitesses.

Pierre GASLY | Alpine

La voiture de Pierre a été ramenée au garage Alpine vers 15:00 heure locale (13:00 en France).
Châssis intact mais l'équipe travaille dur pour remplacer la boîte de vitesses et le groupe motopropulseur.

« Ce sera serré, mais nous visons à être prêts pour les qualifications. »

Kevin MAGNUSSEN | Haas

Perte de pression de carburant pour Magnussen lors des essais libres.

Pierre GASLY | Alpine

La voiture de Gasly avec un soucis mécanique lors des essais libres à Bakou.

Lewis HAMILTON | Mercedes
FIA

Lewis Hamilton interrogé si les spéculations récentes de Leclerc qui parlerait avec Mercedes auraient un impact sur lui et sur son avenir : "Non, pas vraiment. Je pense que peut-être que certains pilotes parleront ou auront des relations avec différents patrons et autres. Non, j'aime où je suis, j'aime mon équipe et je pense que je suis reconnaissant pour le parcours que nous avons fait et ce sur quoi nous travaillons pour aller de l'avant donc… ça n'a aucun impact, non."

Carlos SAINZ | Ferrari
FIA

Carlos Sainz sur le départ de Mekies : "Personnellement, parce que je ne peux parler que de mon expérience personnelle, je pense que c'est un gars formidable, très valable, très fort. Il franchit une étape dans sa carrière, donc je ne peux qu'être heureux pour lui."
"Je pense qu'évidemment, quand on vous offre un rôle aussi important, je pense que vous devez l'accepter."

Et côté remaniement de la Scuderia : "On fait au mieux pour restructurer notre équipe, pour la rendre plus forte. [...] Mais je suis assez confiant avec l'approche de Fred en matière de gestion et la façon dont elle est gérée parce que je vois de bonnes choses venir."

Esteban OCON | Alpine
FIA

Ocon indique que dans l'éventualité où il se trouverait en difficulté (problème technique, fond de grille) en course sprint, l'idéal serait : "je pense que continuer, acquérir les connaissances est probablement la meilleure chose à faire."

Sergio PÉREZ | Red Bull
FIA

Pérez à propos des risques en sprint sous la menace du plafond budgétaire : "Aucun d'entre nous ne veut endommager nos voitures, car cela peut être très pénalisant pour apporter de futures améliorations et cela peut avoir un impact sur vos futures courses. Donc, je pense que ce n'est pas comme si tout le monde allait prendre des risques idiots pour quelques points."
Lando Norris a complété : "le dimanche est toujours le jour principal pour nous. Je pense pour tout le monde."

Sergio PÉREZ | Red Bull
FIA

Sergio Pérez à propos du format Sprint : "Je pense que nous devons rester ouverts. Voyons comment ça se passe. J'ai juste l'impression qu'il y a des endroits où vous pouvez apporter ce format Sprint. Bakou, normalement, généralement, les courses sont excellentes juste avec le format standard, donc il y a probablement des courses où nous devons être plus sélectifs avec les courses où nous devons améliorer les choses."

Les détails des nouveautés sur les F1 à Bakou.

Lando NORRIS | McLaren
FIA

Norris apprécie le nouveau format sprint mais : "Je ne veux pas avoir une course Sprint chaque week-end. Je pense qu'il est toujours important d'avoir ce que nous avons depuis de nombreuses années. Je pense que c'est ce qui rend la Formule 1 excitante et cool. J'adore avoir les qualifications du samedi et la course du dimanche. Mais je pense que de temps en temps, avoir les courses Sprint est bon pour les fans, bon pour les gens qui regardent."

Sergio PÉREZ | Red Bull
FIA

Pérez sur les soucis en Australie : "Je pense que nous avons compris beaucoup des problèmes que nous avions. Ce n'était pas juste un problème unique dont il serait vraiment facile de se débarrasser. C'était une combinaison de quelques choses qui nous ont causé ces problèmes. Donc j'espère qu'on ne reverra plus ça. Vous ne voulez pas voir ça, surtout ici à Bakou."

Lando NORRIS | McLaren
FIA

Beaucoup de mises à jour sur la McLaren, Norris : "Je pense que ce que nous avons ce week-end est juste la base avec laquelle nous aurions dû commencer l'année, et il s'agit de comprendre ce que nous avons maintenant. C'est une meilleure base."

Esteban OCON | Alpine

"Retour aux racines avec le rouge fluo" pour le casque d'Esteban Ocon.

Quelques nouveautés sur le circuit de Bakou en 2023 :
- Au virage 11, côté droit à l'apex, nouvel "élément de mur en béton incurvé".
- Resurfaçage de l'asphalte du virage 16 au virage 13 [donc une grosse partie du circuit].

Mise à jour :
- Au virage 1 à gauche, le vibreur en acier (steel kerb) a été retiré et remplacé par un vibreur (kerb) peint.
- Au virage 2 à gauche, le vibreur en acier a été retiré et les murs ont été réalignés.

Mercedes

Toto Wolff est encouragé par les résultats en Australie mais se montre prudent, en promettant un développement planifié de la W14 : "Au cours des prochaines courses, nous voulons continuer à faire des petits pas en avant. La voiture continuera d'évoluer dans les semaines à venir, à mesure que nous apportons régulièrement des performances et des améliorations en piste."

Charles LECLERC | Ferrari

Fred Vasseur avant le premier week-end sprint de 2023 : "Cela fait presque un mois depuis le dernier Grand Prix et pendant ce temps, nous avons travaillé dur à Maranello sur le développement de la SF-23, à la fois en termes d'amélioration du package actuel et d'avancement des mises à jour prévues qui seront introduites progressivement au fil des courses à venir. Charles et Carlos ont joué leur rôle en travaillant dans le simulateur et en nous faisant part de leurs retours. En Australie, nous avions déjà fait un pas en avant en termes de performances pures et pour l'Azerbaïdjan, nous nous attendons à passer à autre chose.

Fernando ALONSO | Aston Martin

Fernando Alonso semble enthousiaste pour ce week-end Sprint nouveau format : "Je suis ravi de voir le retour du Sprint ce week-end. Nous avons vu des courses amusantes par le passé et je suis sûr que ce ne sera pas différent, surtout maintenant avec deux séances de qualification et deux courses."

Yuki TSUNODA | AlphaTauri

Yuki Tsunoda s'exprime avant Bakou : "Nous avons des mises à jour à venir, en particulier pour l'aileron arrière afin de s'adapter à la configuration à faible appui pour cette piste. Jusqu'à présent cette année, nous avons eu un peu de mal en termes de vitesse de pointe, et vous avez certainement besoin de vitesse en ligne droite pour Bakou. Cela devrait aider et j'espère que la configuration pure de la voiture conviendra au circuit d'Azerbaïdjan."

Du côté des pénalités en week-end sprint :
- toute pénalité de grille encourue lors des premiers essais ou des qualifs et les pénalités de grille encourues lors du Sprint s'appliqueront à la course [du dimanche].
- toute pénalité de grille encourue lors du Sprint Shootout s'appliquera à la course Sprint.

En marge de l'introduction du format "super sprint" avec le samedi entièrement sprint, l'allocation moteur augmente pour 2023. Ainsi, de 3, nous passons à 4 moteurs thermiques, turbos, MGU-H et MGU-K.

Le format de qualifs sprint dit "Sprint Shootout" est officialisé.
Q1 de 12 minutes en pneus médiums, avec élimination de 5 pilotes.
Q2 de 10 minutes en pneus médiums, avec élimination de 5 pilotes.
Q3 de 8 minutes en pneus tendres.

Le « Sprint Saturday » de la F1 est officiel.

Le vendredi : essais libres et qualifs de course du dimanche.
Le samedi : qualifs de course sprint et course sprint.
Le dimanche : la course habituelle avec sa grille décidée le vendredi soir.

Alpine

Matt Harman, directeur technique d'Alpine : "Nous apportons un nouveau plancher à Bakou parmi d'autres éléments aérodynamiques et mécaniques. Nous avons ensuite un développement supplémentaire lors de la course suivante à Miami et quelque chose de plus pour Imola par la suite."
"Ce fil conducteur se poursuivra tout au long de la saison avec plus de mises à niveau prévues dans la plupart des événements."
"À court terme, ce que nous avons pour Bakou, Miami et Imola est une étape raisonnable - bien que pas aussi importante que certaines spéculations médiatiques ces dernières semaines [HEADSHOT] - et il est important que nous maintenions ce rythme de développement agressif si nous voulons continuer à avancer vers nos attentes en matière de performances."

Aston Martin

En plus des modifications mineures prévues, il est annoncé par AMuS qu'Aston Martin amènera un nouvel aileron arrière pour Bakou, adapté au circuit et à ses caractéristiques en tout cas.

On pourrait voir un nouveau format de week-end dès le Grand Prix d'Azerbaïdjan !!!

AMuS indique que Domenicali soutient un plan où il y aurait 2 qualifications les week-ends de sprint :
- une pour le sprint (une journée de samedi full sprint) ;
- une le vendredi pour la course (du dimanche).
Et ce projet serait soutenu par les écuries.

Ainsi le week-end s'articulerait ainsi :
Vendredi matin : FP1
Vendredi après-midi : Qualifs course du dimanche
Samedi matin : Qualifs pour le sprint
Samedi après-midi : Course sprint
Dimanche : Course, avec la grille déterminée le vendredi et non lors du sprint

Notes
- La FIA doit réécrire les règles mais selon "les cercles de la FIA" : "C'est faisable. Si tout se passe comme prévu, nous pouvons organiser un vote électronique dans 2 semaines."
- Pirelli ne veut pas livrer plus de 12 trains de pneus/pilote/week-end sprint. Et les pneus pour Bakou "sont déjà en route" d'après Mario Isola, directeur sportif de Pirelli.