La H24EVO a été présentée !

Après des esquisses dévoilées en octobre 2024, la H24EVO s’expose désormais dans le village Hydrogène des 24 Heures du Mans.

La H24EVo intègre plusieurs innovations technologiques qui la rendent particulièrement remarquable. Son système de propulsion repose sur une pile à combustible Symbio de nouvelle génération, composée de multi-stacks, capable de produire une puissance nette de 300 kW. Pour alimenter cette pile, la H24EVo est équipée de deux réservoirs à hydrogène gazeux, stockés à une pression de 700 bar, permettant d'emmagasiner jusqu'à 7,8 kg d'hydrogène.

Le moteur électrique de la H24EVo développe une puissance impressionnante de 872 chevaux, assurant des performances de haut niveau. Le châssis est un Adess LMP pesant 1300 kg, garantissant une combinaison optimale de légèreté et de robustesse. En complément, une batterie lithium d'une capacité de 400 kW offre une source d'énergie supplémentaire, renforçant ainsi l'efficacité et la performance globale du véhicule.

Premier roulage prévu pour le premier trimestre 2025.

Il y a 3 h

Détails sur le Grand Prix de F1 de Grande-Bretagne 2024

 Retour à la saison 2024

 Grande-Bretagne | Silverstone

 
Pneus
C1
C2
C3
Grande-Bretagne
Course 12/24
FP1 05/07/2024 13:30
FP2 05/07/2024 17:00
FP3 06/07/2024 12:30
Qualifications 06/07/2024 16:00
Course 07/07/2024 16:00

 FALC (Faits à la con)

20 : le nombre de courses gagnées à SIlverstone depuis la pole position, soit un taux de 35,1 %.
56 : Silverstone a accueilli le troisième plus grand nombre de Grands Prix de l'histoire du championnat du monde, derrière Monza (71) et Monaco (68).
1948 : Silverstone est devenu un circuit après la guerre. Bâti pendant le conflit mondial, il s'agissait dès 1943 d'une base aérienne de la Royal Air Force.

 Les données sur le circuit

 Infos générales

Premier Grand Prix : 1950
Sens : horaire
Nombre de tours : 52
Nombre de zones DRS : 2

 Distances

Longueur du circuit : 5.891 km

Ou encore... 43 963 canettes de 250 mL de Red Bull couchées

Longueur de la course : 306.198 km

Ou encore... 2 285 060 canettes de 250 mL de Red Bull couchées

 Virages

Nombre de virages : 18
Nombre de virages à gauche : 8
Nombre de virages à droite : 10

 Les stands

Vitesse limite dans les stands : 80 km/h
Distance d'allée des stands sous limiteur de vitesse : 510.00 m
Temps nécessaire pour purger un Drive-Through : 22.90 s

 Chronos

Tour en course le plus rapide : 1:27.097 (Max Verstappen, 2020)
Tour le plus rapide : 1:24.303 (Lewis Hamilton, 2020)

 Pole position

Côté de la pole position : gauche
Distance de la pole au premier freinage : 239.00 m

 Accélérateur et boîte de vitesses

Temps à pleine charge : 72 %
Distance à pleine charge : 81 %
Consommation d'essence : moyenne
Nombre de changements de vitesses en un tour : 34

Données F1 et Mercedes-AMG F1 Team, aucune affiliation ou autre. Ces données étaient valables avant que le Grand Prix de F1 ne se déroule.
Les éléments ont pu évoluer après le week-end de course : changement de tracé, nouveau record et etc.

Données 2023 qui doivent être mises à jour en 2024.

 Les données pneumatiques Pirelli

 Pneumatique et piste

Evolution de la piste (FP1 aux qualifs) : moyenne
Abrasion de l'asphalte : 3/5

Données 2023 qui doivent être mises à jour en 2024.

Les brefs concernant le Grand Prix de F1 de Grande-Bretagne 2024

Pour le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, Pirelli a également sélectionné les composés les plus durs : C1, C2 et C3. Le circuit britannique est réputé pour ses virages à haute vitesse qui imposent des contraintes extrêmes sur les pneus. Ces composés sont donc essentiels pour garantir une endurance et une sécurité optimales, permettant aux pilotes de performer au mieux sur l'un des circuits les plus exigeants de la saison.

George RUSSELL | Mercedes
FIA

George Russell est-il content de la courbe de progression de Mercedes en ce moment ? "Je pense que nous sommes sur une très bonne trajectoire en ce moment. Nous apportons très rapidement des améliorations à la voiture, qui, nous en sommes convaincus, apporteront des performances."

Avec son Grand Prix national en ligne de mire, voit-il se profiler de bonnes choses ? "Historiquement, nous avons toujours bien roulé autour de Silverstone également et je pense que maintenant nous entrons dans la saison européenne, les choses sont un peu plus cohérentes, avec moins de courses de sprint également. Nous savons par le passé que nous sommes très doués pour construire tout au long de la saison, donc nous espérons que d'ici Silverstone, nous serons dans ce combat avec les gars devant nous."